La Princesse de crêpe

Crêpes bretonnes, recette familiale
moelleux beurré laitier 


   S'il y a quelque chose que je pourrais manger en quantité gargantuesque, c'est bien les crêpes. Mais pas n'importe quelles crêpes. Pas celles du grand monsieur qu'est Paul Bocuse. Ni celles de Christophe Michalak. Je vous parle de la recette. La recette familiale. Celle que mes cousins font. Celle que ma mamy fait. Celle que ma maman fait. Celle que le côté breton de la famille fait quoi.

   La recette.

   Car chez nous les crêpes c'est du sérieux. Tout le monde en fait. Tout le monde en mange. C'est tous les dimanches soirs, en dessert, après les galettes de sarrasin. On attend pas la chandeleur pour en manger des crêpes. Au sucre, à la confiture, au caramel au beurre salé, au chocolat... au sirop d'érable avec un peu de noix de coco râpée aussi... c'est moins breton mais c'est tellement bon. Autant dire qu'on se la garnit et qu'on se la regarnit la crêpe. Après il y a différents camps. Ceux qui la plient en quatre. Ceux qui la plient en huit. Ceux qui la roulent. Ceux qui la mangent avec des couverts... me demandez pas pourquoi. Après il y a ceux qui trempent dans le lait entier, ceux qui trempent dans le lait ribot, ceux qui trempent pas. Moi bien sûr la crêpe je la trempe dans le lait, surtout quand elle est au chocolat. Mais si ça vous plaît, vous pouvez aussi en manger nature de nos crêpes. Avec leur petit goût beurré, leur petit goût sucré, leur petit moelleux, elles sont à tomber.

Pour 24 crêpes.

Temps de préparation : 15 minutes.
Temps de repos : 1 nuit.
Temps de cuisson : environ 1 minute pour chaque crêpe.

Ingrédients :

Pour la pâte à crêpes :
- 500g de farine de blé T55
- 100g de sucre semoule
- 100g de beurre doux cru
- 4 œufs frais entiers de calibre M
- 500ml de lait frais pasteurisé entier
- 500ml de Hoegaarden blanche
- 1 gousse de vanille Bourbon
- 1 pincée de fleur de sel

Pour la cuisson :
- un peu de beurre doux cru

Préparation de la pâte...

1. Faites fondre le beurre sur feu doux. Laissez tiédir.
2. Fendez et grattez la vanille : coupez la gousse de vanille en deux dans la longueur et récupérez les graines avec la pointe du couteau. Réservez les gousses de côté.
3. Dans un récipient à bec verseur, fouettez les œufs avec le lait et les graines de vanille.
4. Dans un grand cul de poule, mélangez la farine, le sucre et le sel.
5. Incorporez petit à petit le mélange œufs/lait à la farine tout en fouettant.
6. Ajoutez le beurre fondu tiède et fouettez de nouveau.

N.B. : s'il reste des grumeaux dans la pâte, mixez-la avec un mixeur plongeant jusqu'à ce qu'elle devienne bien lisse.

7. Ajoutez la bière et les gousses de vanille puis fouettez de nouveau.

N.B. : votre pâte doit être ni trop liquide, ni trop épaisse. Pour s'assurer que la pâte à une consistance idéale, plongez une spatule en bois dans la pâte et tracez un trait avec votre doigt sur la spatule. La trace doit rester nette, sans couler. Si votre pâte est trop épaisse, vous vous en rendrez compte à la cuisson de la première crêpe. Il faudra alors allonger la pâte avec un peu d'eau.

8. Filmez et laissez reposer la pâte pendant 1 nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, cuisson des crêpes...

9. Retirez les gousses de vanille de la pâte.
10. Faites fondre le beurre dédié à la cuisson sur feu doux. Réservez-le dans un petit bol.
11. Faites chauffer une crêpière à revêtement anti-adhérent (ou idéalement un grand billig) sur feu moyen-fort et badigeonnez-la d'un peu de beurre fondu à l'aide d'un papier absorbant.
12. Quand la poêle est bien chaude, versez une louche de pâte dans la poêle tout en la tournant afin de répartir la pâte sur toute la surface de la poêle.
13. Laissez cuire la crêpe jusqu'à ce que des bulles apparaissent puis, à l'aide d'une spatule, détachez les bords, retournez la crêpe, et laissez-la cuire encore une trentaine de secondes. Réservez-la dans une assiette.
14. Reprenez à l'étape 12 pour le restant de la pâte en veillant à badigeonner la crêpière de beurre fondu de temps en temps pour éviter que les crêpes accrochent.
15. Dégustez les crêpes de suite.

Option s'il vous reste de la pâte à crêpes que vous ne mangerez pas de suite : réalisez les crêpes une par une. A chaque fois qu'une crêpe est cuite et toujours chaude, étalez un petit peu de sucre semoule à l'intérieur et pliez la crêpe en quatre. Réservez-les crêpes dans une assiette recouverte de papier sulfurisé jusqu'au lendemain matin et régalez-vous pour le petit-déjeuner d'une crêpe au sucre fondu.

Variantes :

- si vous n'êtes pas adepte de la bière dans la pâte à crêpes, vous pouvez ajouter, à la place des 500ml de Hoegaarden, 250ml d'eau et 250ml de Hoegaarden, voire seulement 500ml d'eau. Cependant la bière apporte extrêmement de moelleux aux crêpes et les rend plus légères. A vous de voir, c'est une question de goût.
- vous pouvez remplacer jusqu'à un tiers de la farine par une autre farine (châtaigne, noix de coco, etc.) pour varier les goûts.
- vous pouvez varier les sucres et mettre à la place du sucre semoule du sucre de coco, du rapadura, etc. mais le sucre semoule leur apporte un côté régressif irrésistible.
- vous pouvez ajouter un autre alcool à la pâte (rhum, cointreau, amaretto...), des épices, des zestes d'agrumes...
- si vous êtes intolérant au lactose, remplacez la totalité du lait de vache par du lait végétal - en sachant que certains laits végétaux vont changer le goût de la pâte à crêpes.

Aucun commentaire